Vous êtes ici

La vie à Paris

 

J’ai écrit une petite chanson au sujet de la vie d’une étudiante d’échange dans Paris, en l’esprit de la saison sur la mélodie de « Les 12 Jours de Noël » (« The Twelve Days of Christmas »). Joyeuses fêtes !

 

Au premier jour d’EDUCO Paris m’a donné…

 

La chance de vivre comme les français

Deux amoureuses

Pendant ma dernière semaine à Paris, j’ai cherché une seule chose : le meilleur croissant de Paris. J’aime beaucoup la nourriture, mais les croissants sont une de mes nourritures préférées. J’ai mangé BEAUCOUP de croissants à Paris, mais je n’avais pas encore mangé le croissant parfait. Chacun était trop ou pas assez sucré, ou pas assez doux, ou pas frais, ou pas assez floconneux. Alors, après qu'une amie m’ait conseillé d’essayer une pâtisserie dans le 12e, j’avais hâte de l’essayer.

Les macarons sont l'un des éléments les plus célèbres de la pâtisserie française. Sans doute, tout le monde a goûté au moins un macaron pendant son séjour à Paris. Mais pour les étudiants futurs – et ceux d’entre nous qui n'ont peut-être pas visité beaucoup de boutiques de macarons – voilà un petit résumé de mes impressions sur quatre boutiques de macarons à Paris, et plusieurs autres options. 

La première soirée chez votre famille d’accueil peut être intimidante, mais n’ayez pas peur, j’ai des consignes pour vous guider.

Etant l’une des villes les plus artistiques au monde, Paris a beaucoup de cinémas indépendants qui passent des films d’art et d’essai. Voici trois cinémas où je suis allée ce semestre. Pour chacun, je vous donne une petite revue de quelques aspects de l’expérience.

 

Cinéma Studio 28, Montmartre

Caché dans le 12ème arrondissement à côté du parc de Bercy et la Seine, « Bercy Village » ressemble à un petit village de campagne, mais à l'ambiance d'une grande ville américaine.

L’histoire de Bercy

Durant mes premières semaines passées en France, j’ai réalisé très rapidement que les adolescents français sont plus cool que tous les autres, quel que soit leur âge ou leur origine.  En marchant dans Paris, je me sens comme si j’étais encore au lycée parce que quand je passe devant des groupes d’adolescents français mangeant leur déjeuner, je me sens comme si je passais devant le « groupe populaire » des adolescents en lycée.  Les adolescents français semblent cool sans effort, avec toutes les choses qu’ils font et portent.

Il y a une semaine, le 5 mars, mon amie Leslie est venue me rendre visite à Paris.  Son voyage a été très intéressant pour elle comme pour moi. J’ai trouvé, pendant son séjour, que maintenant après avoir vécu à Paris pendant deux mois, nous sommes déjà très différentes. 

Tout au long de mon semestre à Paris, j’étais à la limite entre être une touriste et être une Parisienne. Je suis venue à Paris avec l'énergie et l'enthousiasme pour explorer la ville, et me mis à le faire tout de suite. J’ai visité chaque site qu'il y avait à voir. Je voulais essayer d'aller dans autant de magasins et de restaurants possible, en suivant attentivement les recommandations de mes amis. Je me sentais bien dans une toute nouvelle ville avec de nouvelles personnes et tellement autour de moi à explorer.

Quand je suis arrivée à Paris, j’étais remplie d’espoir de passer un semestre dans les musées Parisien. J’ai des souvenirs d’enfance dans le Louvre, le musée d’Orsay, et le Quai Branly. Malheureusement, mes souvenirs n’avaient pas inclus les touristes. Quand je suis arrivée au Louvre, j’ai trouvé le musée chaotique. Les salles étaient remplies de « selfie sticks » et de cameras énormes. J’ai essayé de rectifier mon expérience avec une visite au musée d’Orsay. Les queues pour entrer étaient infinies. Chaque tableau était entouré d’une couche de monde.